Réduire mes impôts

Si vous souhaitez réduire vos impôts avec la défiscalisation immobilière, de nombreuses solutions s’ouvrent à vous. Petit tour d’horizon des différents outils pour réaliser des économies d’impôts avec l’immobilier locatif.

Investir dans le neuf avec le dispositif Pinel permet de déduire une partie du prix du logement de vos impôts, un pourcentage qui varie en fonction du temps de mise en location (12 % pour six ans, 18 % pour neuf ans et 21 % pour douze ans) ; l’avantage est plafonné à 300.000 €. Des plafonds de loyers et de ressources des locataires doivent être respectés.

Investir dans une résidence services neuve, c’est vous placer sous le statut du loueur en meublé non professionnel (LMNP). L’avantage est que vous pouvez déduire de vos recettes locatives les charges et que vous pratiquez des amortissements.

Investir dans l’ancien vous permet de profiter des déficits fonciers : vous achetez un logement ancien, faites réaliser des travaux, puis le louez vide, sous le régime fiscal des revenus fonciers ; au moment de la déclaration aux impôts des loyers perçus, vous déduisez le prix des travaux, dans la limite de 10.700 € par an, ce qui diminue votre pression fiscale.

Investir dans l’ancien avec le dispositif Cosse est possible depuis le 1er février 2017 : vous louez vide, sous le régime des revenus fonciers et au moment de la déclaration des revenus au fisc, vous bénéficiez d’un abattement variant de 15 à 85 % de vos loyers selon le caractère social ou très social de la location.

Parmi les autres possibilités, se trouvent l’investissement en loi Malraux, pour les biens situés dans un des secteurs concernés et rénovés par vos soins, à condition de les louer pendant au moins neuf ans, ou encore l’investissement dans un monument historique, le bien devant être restauré et loué en tant que résidence principale au locataire.

Simulation de défiscalisation

Vous souhaitez réduire vos impôts. Parmi les nombreuses solutions pour y parvenir, la défiscalisation immobilière présente un certain intérêt pour les ménages français, de préférence en activité. Elle peut se traduire par des investissements immobiliers dans le logement neuf.

La simulation de défiscalisation immobilière :

Vous pouvez d’ores et déjà remplir en ligne une simulation de défiscalisation immobilière. Ceci constitue le meilleur moyen de connaître vos possibilités financières et vos droits à prétendre à cette défiscalisation. Pour cela, vous devez mentionner les divers paramètres sur votre situation permettant ainsi aux promoteurs et aux agents immobiliers d’étudier votre demande. En fonction de votre situation, ils seront à même de répondre précisément à vos attentes.

Qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement, pour une résidence principale ou une résidence secondaire, il faut prendre en compte les paramètres suivants, à savoir vos possibilités budgétaires, votre situation familiale, votre âge et votre situation socio-professionnelle. En ce qui concerne le bien immobilier auquel vous prétendez, sa zone géographique, sa superficie et le montant de son loyer devront être indiqués dans le questionnaire de simulation.

Des programmes d’investissement dans le locatif :

Ils ont pour conséquence la relance de l’activité immobilière qui se traduit par un nouvel essor de la construction et l’accession à la propriété des ménages. De ce fait, d’autres ménages sont assurés de pouvoir louer sur une durée plus longue. En effet, la défiscalisation concerne l’investissement dans un logement neuf, à condition de le louer à d’autres ménages, au minimum pendant six ans, dans certains cas.

Conseillers en gestion de patrimoine

Avant de vous payer tout ce dont vous avez envie, il faut avoir de l’argent et le faire fructifier en le gérant bien. C’est le rôle du conseiller en gestion de patrimoine.

Le conseiller est un expert qui maîtrise plusieurs disciplines : juridiques, financières, fiscales, économiques, connaissance du marché et bien d’autres. Il a le sens de l’écoute afin de pouvoir aider ses clients à effectuer les meilleurs choix de placement en fonction de leur situation, leurs besoins et leurs objectifs.

Le conseiller en gestion de patrimoine est doté d’un diplôme et il a donc les compétences et l’intégrité pour se voir confier le fruit d’une vie de travail. Idéalement, il est indépendant et peut vous proposer toutes les options possibles et non pas celles sur lesquelles il est commissionné. C’est en ça qu’il fait la différence par rapport à un conseiller en banque qui n’a pas les moyens de proposer plusieurs alternatives mais uniquement ce qui fait partie de son portefeuille.

Après avoir vérifié les qualifications, les agréments et les cartes professionnelles du conseiller, vous pourrez choisir celui qui vous convient et qui prendra le temps d’expertiser votre situation pour vous proposer une offre sur mesure. Il aura une relation de proximité avec vous sur du long terme et vous pourrez tisser un lien de confiance.

Le rôle du conseiller en gestion de patrimoine est de vous conseiller. C’est toujours le client qui choisit ce qui est plus adapté à sa situation en fonction de son expérience, son ressenti et ses besoins.

Loi LMNP

Si vous souhaitez réaliser un investissement immobilier, vous tourner vers la location meublée peut être intéressant ; c’est en effet un marché porteur, qui ouvre en outre droit des allègements fiscaux, pour vous y encourager.

La location meublée non professionnelle désigne un bien immobilier mis en location meublé, à condition que ce ne soit pas votre activité professionnelle principale. Le régime de la LMNP est un dispositif fiscal dont les règles sont définies par la loi de finances.

Pour être considéré comme meublé, le bien doit permettre au locataire d’y dormir, d’y manger et d’y vivre convenablement, selon les besoins de la vie quotidienne. Pour répondre à la seconde condition, il faut que vos recettes annuelles ne dépassent pas 23 000 euros ou 50% de vos revenus. Elles seront imposées dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC).

Il existe différents types de LMNP. La location classique : si vous louez un logement neuf, vous pourrez récupérer la TVA sur votre investissement, ce qui représente une remise supplémentaire de 20%. La location dans l’ancien : elle concerne les biens qui ont plus de quinze ans et font l’objet de travaux de remise en état ; certaines réductions d’impôt supplémentaires sont également possibles, à condition que certaines prestations de service soient proposées. La location occasion : si vous achetez un bien d’occasion, vous pourrez analyser plus finement le rendement du bien ; en outre, si votre bien ne peut être éligible à la récupération de la TVA, vous n’avez pas à l’acquérir dans une résidence proposant des prestations de service, ce qui vous laisse plus de choix ; la location amortissement : le dispositif LMNP vous permet de réaliser des amortissements déductibles des revenus immobiliers.

Loi Pinel

La loi Pinel, entrée en vigueur en septembre 2014, a pour objectif que les contribuables français investissent dans la construction de logements neufs dans des quartiers dépourvus de logements. Afin de réussir ce projet, l’État vous invite à acheter un bien immobilier et de le louer. En échange des avantages fiscaux vous sont octroyés. C’est ainsi que vous pouvez bénéficier de 12 % sur le montant de l’achat de votre bien si vous le louez pendant 6 ans, 18 % pendant 9 ans et 21 % pendant 12 ans. De plus, la Loi Pinel vous autorise à louer votre bien à vos enfants et à vos ascendants.

En revanche, pour bénéficier de ces réductions d’impôts, il vous faut investir dans une zone éligible (5 zones ont été délimitées sur le territoire français), fixer votre loyer en fonction de certains dispositifs imposés par l’État et respecter les conditions de location, sachant que ces locations sont destinées à des personnes de faibles ressources.

À la fin de votre engagement de location, vous disposez de votre bien. Vous pouvez soit le revendre et récupérer une plus-value, le louer ou l’utiliser comme logement principal ou secondaire. L’acquisition d’un bien immobilier étant un excellent moyen de se constituer un patrimoine.

Comme pour tout investissement immobilier vous avez la possibilité d’emprunter. Grâce aux loyers perçus vous remboursez votre crédit. Dans le cas de la Loi Pinel, il vous est possible d’investir sans apport et de réaliser des économies avec la remise d’impôts.